Acheter ou ne pas acheter : le cuir

Actualizado: jul 20

BY FEMKE VAN BRUINESSEN


English Version


Alors que je consomme la plupart du temps des produits véganes, mon entourage est vite confus en apprenant que j’achète aussi du cuir. La réalité fait que parfois un produit éthique n’est pas durable et que parfois un produit durable n’est pas éthique. Une certaine pression perfectionniste pèse le consommateur, avec l’attente envers celui qui considère être soucieux de l’environnement, de faire tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la nature. Cependant, être un consommateur responsable n’est ni noir ni blanc. Ce n’est pas toujours évident ; des décisions doivent être prises et acheter ou non du cuir en fait partie. 

Le cuir a de nombreux avantages. C’est une bonne option concernant les chaussures et les sacs. L’une des raisons pour lesquelles le cuir est excellent reste sur sa signifiante durée de vie. Les produits en cuir se maintiennent très longtemps et peuvent même rester en bonne condition en fin de vie du produit. La matière est assez malléable, elle résiste au passage du temps et ne se casse pas, tandis que, de sa part, le cuir végane n’atteint simplement pas encore un tel niveau de qualité. Sans conteste, le cuir animal n’est pas le choix le plus éthique, mais il peut le devenir avec l’acquisition de pièces de seconde main. Acheter d’occasion, néanmoins, peut se révéler difficile selon les tailles et les goûts. 

Le cuir végane est souvent considéré comme plus éthique parce qu’aucun animal n’a été tué pour le fabriquer. En revanche, il est très communément fait de polyuréthane, soit de plastique. Le plastique est fait de pétrole et les compagnies pétrolières sont parmi les industries les plus nocives pour l’environnement ainsi que pour la société. Le pétrole joue, par exemple, un rôle dans le terrorisme (1) et les tensions politiques globales. Si le cuir est biodégradable, le plastic ne l’est pas. De facto, lorsqu’un sac en cuir végane casse, il finira certainement sa vie dans une décharge. 

D’après mon expérience personnelle concernant les produits en cuir végane, les sacs cassent au bout d’un an et les chaussures ne seraient jamais aussi confortables que celles en cuir. Aucune comparaison n’est possible entre les deux. Le cuir est peut-être moins éthique selon le point de vue d’un activiste de la cause animale, mais il est plus durable puisque biodégradable et dure généralement plus longtemps que ses équivalents véganes les plus communs, dont l’éthique reste encore douteuse. Tandis que mes biens en cuir végane se sont abîmés facilement, je possède et porte toujours ceux en cuir animal (certains nouveaux, d’autres de seconde main), dont un sac ayant deux fois mon âge. À mon égard, aucun des deux n’est éthique, mais, en matière de durabilité, le cuir animal est meilleur.

Lorsque l’on se penche sur le débat cuir versus cuir végane, il est important de mentionner les recherches menées concernant les alternatives au cuir. Le cuir de champignon en représente un exemple. Stella McCartney propose déjà ce genre de sac (2). Ces alternatives biodégrables et sans plastique coûtent souvent plus cher que les options en cuir et en plastique. Toutefois, le changement étant l’unique constante de l’industrie de la mode, le cuir de champignon pourrait bien devenir plus commun et abordable à l’avenir.

Bien évidemment, l’action la plus durable que vous pourriez mener serait d’acheter moins, d’acheter d’une façon plus intelligente et de porter les vêtements pendant plus longtemps. Si vous concernant, le cuir en plastique est accessible et abordable, dès lors c’est le meilleur choix qui s’offre à vous. Dans mon cas, je n’aurai pas, dans un futur proche, la possibilité d’acheter du cuir de champignon, alors je me contenterai du cuir animal, parce que je pense qu’il est plus écoresponsable sur la durée. Lorsqu’il s’agit de trouver un équilibre entre les solutions éthiques et écologiques, le meilleur choix est celui semblant, selon vous, être le plus juste, même s’il n’est pas parfait pour les autres. Essayer d’être un consommateur responsable s’avère bien assez difficile dans un monde si obscurci par l’hyperconsommation et l’exploitation, la dernière chose dont nous avons besoin serait de rabaisser autrui pour s’être efforcés de faire de leur mieux.

Références bibliographiques:

(1) Solomon, Erika. 2015. “Isis Inc: how oil fuels the jihadi terrorists” Financial Times, October 14, 2015. https://www.ft.com/content/b8234932-719b-11e5-ad6d-f4ed76f0900a 

(2) Bezamat, Bia. 2018. “Bolt Threads and Stella McCartney introduce mushroom leather handbag” TheCurrent Daily, April 17, 2018. https://thecurrentdaily.com/2018/04/17/bolt-threads-stella-mccartney-mushroom-leather/

Tsekova, Denitsa. 2019. “What Is Vegan Leather, and Should You Be Wearing It?” The Washington Post, August 27, 2019. https://www.washingtonpost.com/business/energy/what-is-vegan-leather-and-should-you-be-wearing-it/2019/08/26/3a59b7ba-c878-11e9-9615-8f1a32962e04_story.html

Traduit en français par Estelle Maitret

11 vistas

© 2020 por ELOQUENTIA. Todos los derechos reservados.

  • Twitter
  • Instagram